Blog Single

theme image 05

Conseils pour le nettoyage des crèches et garderies : la sécurité et l’hygiène

                       Conseils pour le nettoyage des crèches et garderies

Conseils pour le nettoyage des crèches et garderies, après 8 semaines de fermeture, suite à la pandémie du coronavirus, les crèches vont réouvrir. La situation sanitaire n’est pas encore stabilisée, aucun médicament, ni vaccin ne sont à ce jour disponible, mais nous ne pouvons pas rester confiner durant plusieurs mois. La vie reprend son cours mais avec des contraintes afin de préserver la santé de chacun et de chacune. Les gestes barrières, la distanciation sociale, les mesures d’hygiène devront être maintenus. Les conseils de Sylvie Guillou, docteur en chimie, créatrice de l’organisme de conseil et formation Secali.

Conseils pour le nettoyage des crèches et garderies
Le choix des masques

Lors de son allocution, le premier ministre a précisé que le personnel NSS NETTOYAGE devront porter un masque,”grand public”, c’est d’ailleurs la seule information donnée ! Mais quels masques adopter, des jetables, des lavables oui mais est-ce que celui que j’ai cousu est conforme ?
Les établissements ne pourront pas s’approvisionner en masque à usage unique , ceux-ci étant réservés en priorité au personnel soignant. La majorité va donc utiliser des masques en tissus lavables. Ces masques ” Grand public” dit à usage non sanitaire sont disponibles en deux catégories et devront être achetés chez des fabricants identifiés car garants de leur efficacité.
La Catégorie 1 « UNS 1 » : Masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public. Ce masque est destiné aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public. La catégorie 2 « UNS2 » : Masque à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques. La catégorie 1 est celle qui convient aux personnels des NSS NETTOYAGE.
Ces masques devront être lavés en utilisant un programme garantissant 60°C pendant 30 minutes minium, sécher mécaniquement et repassés à 120-130°C puis protéger dans une poche plastique avant utilisation.
Les fabricants doivent certifiés le nombre de lavages des logos officiels sont édités pour aider les acheteurs.
Certaines collectivités territoriales vont prendre en charge l’investissement, ce qui est un coup de pouce non négligeable pour les crèches associatives par exemple. Car à raison de 2 à 3 masques par jour et par personne, il en faut une belle quantité !
Il faudra aussi en prévoir quelques-uns pour accueillir les parents non équipés au moment de l’arrivée de l’enfant.

L’accueil des familles

L’accueil des familles fait partie des points à travailler. Qui peut venir ? Jusqu’où peuvent-elles aller dans la crèche ? Faut-il mettre un sens de circulation afin de limiter les croisements ? Comment échelonner les arrivées pour permettre la distanciation ? Nombreuses sont les structures qui y travaillent et rédigent une charte à destination des familles afin de les rassurer sur la sécurité et également sur la conduite à tenir face à un cas suspect d’infection par le covid-19.

Le règlement intérieur pour les salariés doit aussi être relu par toutes et tous afin de rappeler qu’aux termes de l’article L. 4122-1 du Code du travail, « conformément aux instructions qui lui sont données par l’employeur, il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail. » Ainsi en cas de suspicion de Covid-19, tout personnel doit contacter sa hiérarchie et rester à la maison.
Le Haut conseil de la santé publique recommande de ne pas mettre en place un dépistage du Covid-19 dans la population, par prise de température, pour un contrôle d’accès à des structures, secteurs ou moyens de transport, ce qui est par ailleurs juridiquement interdit par la loi…mais bien tentant.

Leave A Comment